Les traditions

 Plutôt que de nous lancer dans une description scrupuleuse du costume, laissons parler un éminent folkloriste du début du XXème siècle, Mr DUVIARD, qui écrivait à propos des Croix de Viottes :

44concours3costumes
Chaume fille gr

 "...Sur des dessous analogues à ceux du marais, mais plus lâches, les brunes fillettes aux grands yeux, aux gestes vifs, à la parole prompte, si différentes des secrètes Maraîchines, portaient le cotillon de droguet barré (rayé) de couleur vive, coupé au genou, à la mode Sablaise, le corsage en forme, mais à grosses manches "ballons", le bas noir bien tiré sur la cheville fine, et le léger sabot de bois, sans contrefort..."

Coiffe 3
Coiffe 2
Coiffe helen

Pour les plus jeunes ou pour le travail on remplaçait la coiffe par le foulard blanc. Posée sur la résille maraîchine, la coiffe plate aux fines dentelles s'allonge en arrière, telle une barque renversée, prête à s'envoler toujours.

 

Le vent est fort sur la côte, mais les "Biches" des filles (vagues des mèches de leurs cheveux) ne risquent rien tellement ils sont "sucrés" sur leur front.

Ac et m br

C'est à la danse, dont la vitesse arrondit ces jupes si brèves que l'ensemble désinvolte prend le plus de charme simple et hardi.

9439454023 8690c05725
9439454045 375c3684bc

Les hommes (des marins) portent eux, le costume qu'ils ont toujours porté, la vareuse de toile bleue, le pantalon à pont, le béret, le mouchoir à carreaux et aux pieds les traditionnelles galoches ou les "talonnettes".

Gars br
Gustav
Jlb